Un nouveau jardin pédagogique pour le printemps 2019 !


À notre époque, les enjeux liés au développement durable sont devenus incontournables. Cette réalité nous demande d’appréhender le monde à travers ses dimensions environnementales, sociales et économiques. Dans l’objectif de sensibiliser les enfants à ces enjeux majeurs, l’ECOLE SAINT-EXUPERY innove avec la création d’un jardin pédagogique en permaculture, qui ouvrira ses portes au printemps 2019 !

Depuis plusieurs années maintenant, l’étude de l’environnement et l’éducation au développement durable ont fait leur entrée dans l’institution scolaire, par le biais du Plan d’Etude Romand (PER), dans lequel elles sont inscrites. Ces deux thématiques poursuivent une finalité citoyenne : elles contribuent à la formation de l’esprit critique des enfants, en développant leurs compétences de penser, de comprendre et d’agir dans le monde complexe au sein duquel ils évoluent et seront amenés à grandir.

Plus qu’un simple outil de sensibilisation et de prise de conscience du monde, le jardin pédagogique s’avère être un formidable instrument de travail, qui s’inscrit totalement dans les objectifs du programme, en favorisant une approche transversale et interdisciplinaire des différents domaines scolaires. Il permet, en outre, de développer aussi bien des savoirs être que des savoirs faire. Les aptitudes travaillées sont nombreuses et variées. Enfin, il s’agit d’un outil de travail modulable, dont l’utilisation varie en fonction de l’âge des élèves et du niveau de la classe.

En lien avec les Mathématiques et les Sciences de la nature par exemple, l’élève découvrira les différents règnes du vivant, il apprendra à compter, à différencier et à classer des objets en fonction de leur taille, de leur couleur, de leur matière ou de leurs fonctionnalités. Il apprendra aussi à observer des phénomènes naturels, à rechercher des causes, à élaborer des hypothèses, ainsi qu’à calculer des distances, à se repérer dans le plan, dans l’espace et dans le temps, au fil des quatre saisons. Les compétences de lecture, d’écriture, d’élocution et la créativité sont également travaillées, en permettant aux élèves de tenir un journal de récoltes, de réaliser des exposés, de lire des recettes de cuisine ou de confectionner un herbier. En creusant, en plantant et en construisant, les enfants développent aussi leur motricité fine et leur coordination. Enfin, au contact de leurs camarades et de la nature proche qui les entoure, les enfants apprennent à observer, à toucher, à sentir, à goûter, à communiquer, à collaborer et à se tromper pour mieux recommencer. Les sujets qui mènent progressivement à la réflexion sont nombreux : le respect de l’environnement, la provenance de la nourriture, l’impact de nos bonnes ou mauvaises actions sur le jardin et les êtres vivants qui le peuplent, le respect des règles de vie et le travail avec les autres. Le jardin pédagogique se veut donc un lieu de proximité, de réflexion, d’expérimentations, de partage et de convivialité.

En somme, ce petit bout de terre qui pousse, qui fleurit, qui nourrit, qui émerveille, qui gèle et qui sèche parfois, ce petit bout de terre qui vit simplement, permet aux élèves de découvrir la magnifique diversité du monde qui les entoure. À bientôt dans le jardin !

Articles que vous pourriez également apprécier